- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 16 janvier 2018

Écriture contrainte quinzième jour

Contrainte: joli·e, olibrius, savourer, obéissant, saphir, irisé , horizon, larmoyant, adorer.

Joli était son sexe offert à la caresse de ma langue.
Olibrius aurais-je été si je ne l'avais dégusté.
Savourer son sexe devint ma seule préoccupation.
Obéissant à ses désirs, je le léchais lentement, longuement.
Saphir, émeraude, nulle pierre n'aurait été plus belle offrande que son sexe dévoilé.
Irisé par la lumière du soir, il me captivait.
Horizon unique de notre désir, je ne voyais que lui,
Larmoyant des gouttes de plaisir le long des lèvres.
Adorer la mener ainsi au plaisir fut une jouissance.

Écriture contrainte

Licence Creative Commons
Écriture contrainte quinzième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Une soirée privée

Avec un tel titre j'en vois déjà qui se pourlèchent les babines. J'étais donc invitée à une soirée privée dans un superbe local ancien avec structure métallique apparente. Nous étions accueillies par deux charmantes et ravissantes dames, dont la longueur des jambes n'avait d'égale que la hauteur des talons, mais inversement proportionnelle à la longueur de la jupe. Près du vestiaire était disposé un panneau d'affichage portant la mention plug and live… Ce fut une soirée fort intéressante !
Peut-être ai-je omis de vous préciser que c'était une soirée très officielle de présentation de projets architecturaux et urbains.


Licence Creative Commons
Une soirée privée d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Écriture contrainte quatorzième jour

Contrainte: censure, nocturne, tiroir, cheville, lire, voiture, politesse, compter, dessert

Nous explorâmes pendant cette partie de la nuit nos désirs en tous sens sans aucune censure nocturne.
Pendant cette pause entre deux plaisirs, nous explorâmes les envies à réaliser de manière diurne ou nocturne, fouillant à tour de rôle dans le tiroir à fantasmes de l'autre.
Nous avons joué avec les plaisirs, les envies en jouant sans fin, les composant et les recomposant, créant des fantasmes à tiroir, cherchant l'envie qui se cheville au corps.
Nos recherches de plaisir s'accompagnèrent de la couverte de nos corps, du haut de la tête aux orteils, en passant bien sur la cheville, nous avons appris à la lire la géographie de nos désirs sur nos corps.
Nous décidâmes même d'écrire nos plus jolies envies pour ensuite les lire et rêver à ces moments, nous imaginions déjà ces lectures dans les endroits y compris les plus banals, à la terrasse d'un café, dans une voiture ou autre.
Nous construisîmes des scénarios divers à jouer, dont une rencontre dans un TGV où nous nous comporterions comme des inconnus se rencontrant pour la première fois dans la voiture-bar, et dont les modalités d'approche seraient délicieusement surannées et teintées d'une politesse extrême.
Dans ce jeu de construction de fantasmes, nous ne cherchions nullement à nous brûler la politesse, bien au contraire et savions pouvoir en permanence compter l'un sur l'autre, dans tous les sens du terme, pour rebondir sans cesse vers de nouvelles folies.
Nous n'avons nullement cherché à répertorier ou compter les très nombreuses versions de nos folies, à chaque nouvelle idée nous pensions être arrivé·es au bout de nos désirs au dessert du repas de nos folies.
Mais tous ces mots, tous ces désirs, toutes ces folies échangé·es éveillèrent en nous des envies charnelles. Je la caressai donc de la langue, dégustant son sexe comme un merveilleux dessert. Dégustation que je vous narrerai sans la moindre censure ni contrainte.

Écriture contrainte

Licence Creative Commons
Écriture contrainte quatorzième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

lundi 15 janvier 2018

Un attachement

Le titre du billet encore une fois pourrait prêter à confusion, je précise donc qu'il ne sera nullement question ici de liens, bondage, shibari mais de liens attachant deux personnes l'une à l'autre. Je ne vous ferai pas plus d'exposé théorique. Je veux juste vous offrir une citation, une déclaration tirée d'un roman. " Je ne quitterai pas un tel ami aussi dépravé qu'il est tendre."
N'est-ce pas une merveilleuse déclaration d'attachement ?

Licence Creative Commons
Un attachement d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Écriture contrainte treizième jour

Contrainte : footing campagne gâterie caleçon cuisse glande fromage mur tête

Ce fut un moment magique, nous n’en fîmes qu’à notre tête, tête contre tête, en tête à tête voire en tête à queue.
Nous étions mûrs pour explorer nos désirs sans jamais nous sentir au pied du mur, mais en jouant dos au mur pour mieux s’étreindre.
Nous jouâmes sans fin et même entre la poire et le fromage.
Je découvris son corps du bout des doigts, du bout de la langue, elle fit de même, nos mots n’étaient plus que des envies exprimées "caresse !" lèche !". Ainsi lorsqu’elle se courba pour du bout des lèvres caresser mon sexe, cherchant mon gland, je ne formulai qu'un " glande !" Vous l'avez noté, c'est là l'impératif du verbe glander qui signifie ramasses des glands.
Je découvris donc le grain et le goût de sa peau ma langue caressant sa cuisse.
J'étais nu offert à ses caresses, mon caleçon gisait au sol.
Dois-je vous raconter la gâterie qu'elle me fit alors de sa bouche gourmande ?
Le désir vous mit en délire et nous battîmes la campagne.
Nos jeux ne s'arrêtèrent que lorsque nous fûmes épuisés comme après un long footing.
 
Écriture contrainte

Licence Creative Commons
Écriture contrainte treizième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Écriture contrainte douzième jour

Contrainte: océan, statue, armure,  parjure, amour, mélancolie, bal, Transnistrie, orphéon

C'est ainsi après tous ces mots échangés que je l'enlaçais au bord de l'océan, ne cherchant à être bienséant mes mains sur son séant.
Ses fesses, sais-tu, étaient dignes d'une statue, le crois-tu ?
Sans parjure, elle avait la carrure, l'allure, la stature d'une guerrière revêtue de son armure de dentelles, créature en porte-jarretelles.
Elle ne dit pas amour mais accours autour de mes atours mis à jour.
N'avaient pas encore fleuri les ancolies, fussent-elles de Mongolie, et sans mélancolie mais avec folie nous nous enlaçâmes.
Enlacés, nous avons tournoyé et ce fut loin du val, sans mal un vrai bal.
Et au rythme de la batterie, sans blablaterie, nous nous fîmes quelques gâteries loin de la Transinistrie.
Nous n'eûmes donc à marquer la mesure en tapant sur un bouthéon, nous nous contentâmes de suivre le son de l'accordéon, du bandonéon, de l'orphéon, loin des néons et tout près du royaume de Poséidon.

Écriture contrainte

Licence Creative Commons
Écriture contrainte douzième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

dimanche 14 janvier 2018

Écrire ou pas des textes érotiques ?

Je m'interroge souvent sur l'utilité de continuer à écrire, et plus souvent encore peut-être sur la pertinence d'écrire des textes érotiques. J'ai souvent demandé à quelque lecteur ou lectrice son opinion sur le sujet. Je dois reconnaître avoir reçu sur ce point la plus belle réponse, même si elle ne m'éclaire nullement sur l'écriture en tout cas. " Je ne suis pas lectrice de textes érotiques, sur ce sujet je suis plutôt actrice…" Peut-être devrais-je poursuivre l'écriture de textes érotiques, de scénarios en l'occurrence !


Licence Creative Commons
Écrire ou pas des textes érotiques ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International