- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

dimanche 11 février 2018

Écriture contrainte quarantième deuxième jour

Contrainte: concupiscent, bougainvillier, amphigourique, soliveau, hiémal, hyalin, rioter, postéromanie.

Au risque de me détourner encore une fois du droit chemin, je vous livre aujourd'hui quelques réflexions sur ce jeu d'écriture contrainte. Parfois je m'interroge sur les choix effectués.
Le responsable de ces mots jouit-il de ses choix en nous observant d'un air concupiscent ?   Se cache-t-il pour cela derrière quelque bougainvilliers dont on se demande ce qu'il fait ici ? Espère-t-il que, jonglant avec les définitions de ces termes quasiment inconnus nous nous embourbions, pour son plus grand régal, dans un style amphigourique ?
Certes, j'en conviens, vous pourriez, à me voir critiquer ainsi, me reprocher de voir la paille dans l'œil de mon prochain et de ne point voir le soliveau dans le mien. Mais avouez que c'est bien pour mieux nous voir peiner sur le clavier qu'il a choisi ses moments dans un moment hiémal, pour mieux nous observer dans cet air hyalin. Je l'imagine bien ainsi en train de rioter.
Mais, qu'il soit rassuré, sa postéromanie peut s'apaiser, nous ne l'oublierons pas, et nous ferons graver au frontispice du site internet une inscription flavescente en son honneur !

Licence Creative Commons

Écriture contrainte quarantième deuxième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire