- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

samedi 10 février 2018

Sonnet impudique pour un Fruit convoité

Pourrais-je en vers chanter les attraits de ma belle,
En essayant ici de tracer son portait,
Par des mots l'évoquer, sans en être distrait
Et emmêler les mots tels qu'ils furent à Babel.

Elle est douce et sucrée, telle une mirabelle.
Sont nombreux et variés ses merveilleux attraits
Troublants, exquis, charmants, et nullement abstraits,
Ne sachant les dire, ma plume se rebelle.

Ce n'est pas par des mots que se dit ce désir
Tel qu'à le ressentir, l'on finit par rosir
Et l'on sent, plein d'élan, son sexe qui s'élance.

Comment peut-on alors, dans des vers d'absorber
Quand on bande si fort, que pour se masturber
La main est requise pour jouir sans latence.


Licence Creative Commons

Sonnet impudique pour un Fruit convoité d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire