- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

dimanche 11 février 2018

Sonnet impudique pour une Muse en mitaines

Muse qui proclame, revêtue de dentelles,
Les mitaines, porte-jarretelles des mains ;
Je voudrais de mes mots, sans remettre à demain
En vers, glorifier votre grâce immortelle.

Si joliment parée, votre beauté est telle
Qu'il faudrait aussitôt, sans se perdre en chemin
Dans un endroit charmant et orné de jasmins,
En votre hommage ici ériger une stèle.

Muse, vous suscitez en moi un tel désir
Que de mes caresses, vous faire cramoisir
Je voudrais et couler telle une vraie fontaine.

Pendant que de vos doigts, vous saisissez mon vit,
Le branlez, et ainsi, me ferez, sans préavis,
Et de vos caresses gicler sur vos mitaines.

Licence Creative Commons

Sonnet impudique pour une Muse en mitaines d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire